QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE 1ER ET 2ÈME ÂGE ?

Chaque tranche d’âge présente des exigences nutritionnelles spécifiques. Les besoins énergétiques, notamment, sont particulièrement plus élevés pendant les premiers mois de la vie, ce qui explique par exemple que le lait ® 1er âge contienne davantage de lipides que le lait® 2ème âge. Les apports en vitamines et minéraux étant établis en fonction de la valeur calorique du produit, il en découle donc des valeurs différentes pour ces nutriments selon la tranche d’âge considérée.

PUIS-JE UTILISER LES PRODUITS LACTINAT AU-DELÀ DE TROIS SEMAINES APRÈS OUVERTURE ?

Nous ne conseillons pas d’utiliser nos préparations infantiles et céréales à complément protéinique au-delà de cette date en raison de la fragilité à l’oxydation de certaines vitamines, la vitamine E en particulier, et des acides gras essentiels.

COMBIEN DE TEMPS PEUT-ON CONSERVER LE BIBERON APRÈS RECONSTITUTION ?

Nous déconseillons vivement de conserver les restes d’un biberon qui n’aurait pas été bu en totalité, un développement microbien peut en effet survenir, même en quelques heures.

POURQUOI LES PRODUITS LACTINAT N’UTILISENT PAS DE LACTOSÉRUM ?

Le lactosérum est un sous-produit fréquemment employé en remplacement partiel du lait véritable, afin de réduire le prix de revient des préparations infantiles.
 Pour des raisons de sécurité alimentaire, nous refusons d’utiliser une source de protéines laitières qui ne soit pas produite en France. 
Voilà pourquoi nous avons toujours refusé d’utiliser du lactosérum dans Lactilait®.

QUELLE EST L’ORIGINE DES OMÉGA 3 ET 6 DANS LES PRODUITS LACTINAT ?

Les acides gras essentiels proviennent exclusivement d’huiles végétales obtenues par première pression à froid. Les oméga 3 sont apportés par l’huile de colza, les oméga 6 par l’huile de tournesol.

POURQUOI LES PRÉPARATIONS INFANTILES DES PRODUITS LACTINAT PRÉSENTENT-ELLES PARFOIS DE LÉGÈRES VARIATIONS DE GOÛT ET DE COULEUR ?

Nos préparations infantiles utilisent des ingrédients naturels, peu ou pas transformés, afin de préserver toute leur valeur nutritionnelle. 
Le lait provient, selon la préparation infantile considéré, des vaches, chèvre ou brebis, nourries en pâturages. Ce mode d’alimentation naturel explique que le lait présente parfois de légères variations de goût et de couleur, selon la saisonnalité et les plantes pâturées (trèfle, luzerne, lotier, sainfoin, etc.). 
Les huiles utilisées sont obtenues par premières pression à froid, et ne subissent pas de raffinage. Cette méthode d’obtention présente le grand avantage de ne pas générer d’acides gras dits « trans », de préserver les vitamines et les flavonoïdes, des composés antioxydants, mais confère une note aromatique végétale caractéristique que l’on retrouve dans nos préparations infantiles.

POURQUOI UTILISER DE L’HUILE DE COCO À LA PLACE DE L’HUILE DE PALME ?

L’utilisation de l’huile de palme est un ingrédient fortement déconseillé dans l’alimentation des nourrissons. Cette huile empêche en effet l’assimilation du calcium (formation de palmitate de calcium) et favorise la constipation.
 Inversement, l’huile de noix de coco est fortement recommandée dans les préparations infantiles. Elle contient en effet des acides gras dits à «chaîne moyenne», naturellement présents dans le lait maternel. 
Malheureusement, en raison de son prix élevé lié au caractère artisanal de son mode de production, très peu de fabricants utilisent cette huile, lui préférant l’huile de palme.
D’autres fabricants n’utilisent qu’un mélange d’huile de tournesol et de colza, mais cela conduit à un excès d’acides gras insaturés, dépassant très largement les besoins des nouveau-nés en acides gras essentiels. En outre, chez les nourrissons, cet excès d’acides gras insaturés, (ceux-ci s’oxydant facilement) peut à son tour créer une susceptibilité au stress oxydatif chez le nourrisson. Les mécanismes enzymatiques de défense antioxydante (SOD, catalase, etc.) des nourrissons n’étant pas complètement opérants dans les premiers mois de la vie.

L’EMBALLAGE DES LAITS CONTIENT-IL DE L’ALUMINIUM, DU BISPHÉNOL A (BPA), BISPHÉNOL S (BPS), DU PHTALATE ?

L’ensemble des emballages de la gamme Lactinat® est garanti sans BPA, BPS et phtalate. D’autre part, la fabrication de nos produits ne met en œuvre aucun ingrédient, additif ou auxiliaire de fabrication à base d’aluminium.